Découvrez et votez pour les propositions sur le thème

MOBILITES – DEPLACEMENTS 

Pour pouvoir voter il faut être inscrit et connecté sur le site.

Revenir sur la tarification du stationnement

27 août

par Daniel

Le stationnement à Montrouge est beaucoup trop cher avec des amplitudes horaires scandaleuses.
Il faudrait revenir en arrière et rétablir le stationnement gratuit à partir de 19h en semaine, le dimanche et au mois d’août, une zone de stationnement résidentiel partout sauf aux abords des commerces pour permettre aux Montrougiens de stationner en bas de chez eux à un tarif raisonnable.

Plan de circulation

11 septembre

 

Il me semble qu’il faut revoir l’ensemble, davantage de sens uniques seraient souhaitables trop de petites rues sont à doubles sens – dangereux pour les sorties de garages (il faut regarder à droite à gauche) dangereux pour les piétons – de plus la vitesse est souvent exagérée, rue Victor Hugo-rue Louis Rolland-rue Périer-rue Sadi Carnot et bien d’autres ainsi que l’avenue de la République.

Transformer Montrouge en "ville 30"

11 septembre

par Olivier

Montrouge est la ville idéale pour les déplacements urbains en mobilité dite « douce » (piétons, vélos, trottinettes, etc) : relief quasi plat, pas plus 2 kms d’un bout à l’autre de la ville. Aujourd’hui certaines rues du centre-ville restent dangereuses pour ces mobilités en raison d’une vitesse élevée des voitures ou de l’absence de marquage au sol (avenue de la République, avenue Henri Ginoux, rue Maurice Arnoux, rue Gabriel Péri, etc).

Instaurer une zone 30 dans l’intégralité de la zone intra-muros permettrait d’améliorer la qualité de l’air, réduire le bruit, et apaiser la cohabitation entre les différents modes de déplacement, en sécurisant les déplacements par la limitation de la vitesse des voitures, le marquage au sol et le fléchage des parcours en mobilité douce vers les principaux points d’intérêt de la ville. Ceci pourrait se faire tout en gardant un vitesse de 50km/h au moins sur les axes entourant Montrouge intra-muros (D906, D920, avenue Max Dormoy), afin d’orienter vers ces axes de contournement les véhicules qui ne font que traverser la ville.

Promouvoir le prolongement du T6 jusqu’à la Porte d’Orléans

11 ocobre

par Andongne

Dans le cadre du réaménagement du triangle avenue Pierre Brossolette / avenue de la Marne / avenue Verdier, il pourrait être judicieux que la mairie porte en partenariat avec la municipalité de Malakoff le projet de prolongement du T6 jusqu’à la porte d’Orleans. 

L’ouest De Montrouge est particulièrement mal desservie en transport et recèle encore d’importantes réserves de foncier mutables.